Bières blanches : les particularités

La couleur des bières va de la bière blanche jusqu’à la bière noire. Pour les amateurs, elles sont toutes différentes. La bière blanche, elle, est en réalité très différente d’une bière brune, rousse ou noire. Historiquement, sa popularité a fait surface en 1966, quand Pierre Celis brasse une nouvelle bière de blé à la demande des habitants. À la suite de cela, de nombreuses brasseries belges ont commencé à brasser leur propre bière blanche pour les vendre sur le marché. Une bière blanche devrait d’ailleurs porter le nom de « bière de blé », car elle est composée de 30 % de malt de blé.

Bière blanche ou bière de blé

En principe, les bières sont fabriquées avec du malt d’orge. La bière blanche, quant à elle, est fabriquée à partir d’un autre élément : le blé qui est la céréale la plus utilisée après le riz. Cette composition sort de l’ordinaire, qui est souvent réalisé avec le malt de seigle, le maïs, le sorgho ou l’avoine. Le blé prend ainsi place dans les usines de brasserie. Il faut néanmoins savoir que les bières noires sont aussi composées de malt de blé, mais une vraie bière blanche est composée de 30 à 80 % de malt de blé.

 La bière blanche: un goût unique

Pour les différentes bières, on utilise une céréale différente, mais aucune d’entre elles n’égalise avec le goût de la bière blanche. L’acidité est plus forte dans les bières blanches et c’est facile à sentir. C’est d’ailleurs cette sensation qui la rend très rafraîchissante, surtout lors des temps de chaleur. Cependant, elle est aussi acide qu’une simple bière blonde classique. Sa plus grande particularité porte sur son aromatisation. La bière blanche est aromatisée différemment grâce à sa fermentation. Cette dernière peut créer des arômes d’agrumes, ce qui fait refléter sa nature, c’est-à-dire une bière composée de blé.

Des bières de blé plus originales

Il existe plusieurs types de bières blanches, tout est une question d’imagination pour les brasseurs.

On distingue quatre grandes familles de bières blanches:

  • Le premier est la bière blanche belge, composée aussi de coriandre, d’écorce d’orange.
  • Ensuite, la bière blanche allemande, originaire de Bavière, aromatisée de bananes.
  • Puis, la bière blanche américaine, avec un goût neutre, composée des houblons américains.
  • Et enfin, il y a la bière blanche berlinoise avec un taux d’alcool de 3,5 %.
  • Il y a aussi la bière blanche de tradition belge, la grande famille des lambics.

Bref, les bières blanches sont toutes aussi originales autant au niveau du goût que des arômes. Il suffit de l’essayer pour trouver le type de bière qui vous convient tout en restant dans la modération.

Bière blonde, rousse ou brune : comment faire son choix ?
Les différents terroirs de la bière en France