Gastronomie : tout savoir sur les accords mets bières

Désormais, les accords mets-spiritueux ne se limitent plus à l’emploi du vin ou de cocktails. La bière commence également à être populaire et s’impose pour gagner sa place dans le domaine de la haute cuisine. Mais que faut-il à tout prix savoir pour réussir son accord mets bières ?

Accord de résonance

Il s’agit du tout premier principe à suivre pour créer un bon accord mets bières, et aussi du plus simple à réaliser. L’accord par résonance vise à trouver un écho gustatif entre l’aliment à consommer et la bière. Procédez en cherchant une similitude entre les saveurs de la nourriture et de la bière pour ainsi accentuer leur parfum commun. Par exemple, vous pouvez marier de la viande braisée avec une bière tourbée ou fumée, toutes deux ayant ce côté grillé. C’est la même chose pour les amateurs de chocolat, qui vont pouvoir associer un brownie chocolat-café et un stout. Un mariage d’une bière brune et d’une crème renversée au caramel est également possible, car toutes deux ont un goût torréfié.

Accord de complémentarité

C’est le deuxième principe d’accord mets et bière, inspiré du food-pairing entre produits alimentaires. La méthode est assez simple, il suffit de repérer deux parfums qui vont bien ensemble en cuisine et de les transposer dans le domaine de la bière. Pour ceux qui raffolent de pâtisserie et de tout ce qui est sucré, un bon dessert aux pommes marié avec une bière ambrée sera un accord parfait. On peut aussi envisager d’accorder une bière aux fruits rouges avec un fondant au chocolat. Si, en revanche, les convives préfèrent les plats salés, un bon accord de complémentarité est l’association de saumon ou d’un autre poisson et d’une bière houblonnée ou bien blanche. Vous pouvez aussi sublimer vos œufs avec une bière céréalière.

Accord de contraste

Le dernier principe consiste à harmoniser le mets et la bière en usant de leur contraste. Vous allez donc moduler la dégustation d’un plat ayant un goût particulièrement léger ou dense, en associant ce dernier à une bière dont l’intensité du goût est à l’opposé de celle du plat. Vous pouvez donc vous servir de la bière comme d’un atténuateur de goût pour un plat particulièrement corsé afin de mieux apprécier la dégustation. Ainsi, vous pouvez apprécier un fondant au chocolat ou bien d’un dessert généreux avec une bonne bière blanche acidulée. De la même manière, la combinaison choucroute-bière blonde est aussi un bon accord mets bières.

Le top 10 des bières sans alcool
Harry Potter : petite histoire de la bière au beurre